Restauration de meubles anciens :

N'hésitez pas, demandez un devis gratuit !

Restauration de meubles anciens Paris

01.86.95.60.39

Réparer les imperfections sur les meubles en bois

Le temps et l’usage sont toujours susceptibles de causer des problèmes sur un mobilier en bois. Rayures, trous, fissures, et bien d’autres défauts peuvent survenir. À moins d’avoir une connaissance approfondie pour la réparation de ces problèmes, vous devez toujours consulter un professionnel comme un ébéniste. Cela vous garantit un résultat de qualité tout en vous évitant d’aggraver le problème.

Rebouchage d’une fissure ou d’un trou

Dans le cas d’une fissure ou d’un trou, l’utilisation d’une pâte à bois est essentielle. Celle-ci est obtenue à partir de poudre de bois, généralement de la sciure, qu’on mélange avec de la colle à bois. Une fois le mélange terminé, l’application se fait soit directement avec le doigt (pour une petite fissure) ou avec une spatule (pour les fentes plus importantes).

Après séchage du mélange, vous devez faire un ponçage. Le but est de lisser la surface pour obtenir une parfaite uniformité avec le reste du mobilier. Le traitement de finition dépendra ensuite de la finition de ce dernier. Vernissage, cirage ou peinture, choisissez en fonction du traitement déjà appliqué sur le meuble.

Le masquage d’une rayure sur le bois

Cette technique de réparation de bois vise à traiter un problème d’esthétisme du mobilier. Il existe de multiples techniques possibles, tout dépend uniquement de l’essence de bois.

Sur le bois d’acajou

La rayure peut tout simplement être masquée à partir d’un crayon à cire ou un crayon ordinaire. Il faut ensuite maquiller le tout à travers un cirage ayant la même couleur que le format d’origine.

Sur le chêne

Le bois de chêne doit être traité avec un cirage ayant la même couleur que cette essence. Dans l’application, vous devez appliquer le produit sur un coton-tige.

Sur le noyer

Il existe deux possibilités pour masquer les éraflures. D’une part, vous pouvez utiliser un crayon ordinaire ou un crayon à cire, puis masquer le tout à travers un cirage ayant la même couleur que le noyer. D’autre part, il est possible de masquer l’égratignure à partir d’un brou de noix que vous déposez sur un chiffon.

Sur le merisier

Dans le cas d’une éraflure peu visible, il faut déposer un linge humide puis réchauffer la surface à partir d’un fer à repasser. Autrement, vous devez utiliser un chiffon préalablement garni de polish auto. La finition se fait ensuite à partir d’un produit de cirage proposant la même teinte.

Sur le teck

Le teck demande une technique plus délicate. Notamment, il faut faire un ponçage avec un abrasif très fin préalablement imbibé d’un mélange de térébenthine et d’huile de lin.

Flux Rss

Flux Rss